gangbang creampie xxx


gangbang Ă©jaculation interne xxx Bonjour, je suis Mette. J’ai 23 ans, 1,88 mètre de haut, mâle aux cheveux bruns. Je suis le seul enfant de ma famille. Je suis Ă©tudiant en 3ème annĂ©e dans une universitĂ© privĂ©e. Asiye, l’autre hĂ©roĂŻne de l’incident qui m’est arrivĂ©, est une femme de 35 ans, 1,70 mètre, 58-60 kilos, une belle veuve brune qui a un physique formidable bien qu’elle soit mère de 2 enfants, dont la beautĂ© est bien au-dessus de la moyenne. L’Ă©vĂ©nement que je vais raconter a eu lieu Ă  Antalya en juin. Avant de passer Ă  ma merveilleuse expĂ©rience, je voudrais vous donner quelques informations sur Asiye. L’ex-mari d’Asiye a quittĂ© Asiye il y a 10 ans, lorsque son aĂ®nĂ© avait 4 ans et son cadet 1 an, pour aller travailler en Allemagne, et elle n’a pas appelĂ© et demandĂ© Ă  nouveau depuis 10 ans. Asiye a Ă©galement acceptĂ© son sort et a Ă©levĂ© ses enfants en nettoyant les maisons.

Cet Ă©vĂ©nement que je vais dĂ©crire s’est produit lorsque nous emmĂ©nagions dans notre nouvelle maison. Comme ma mère et mon père travaillaient, je m’occupais de toutes les tâches mĂ©nagères. La 2ème semaine de juin, ma mère a dit que la maison serait nettoyĂ©e et que je devrais aller ramener la femme de mĂ©nage Ă  la maison et l’aider Ă  obtenir les choses qu’elle voulait. Je suis allĂ© chercher Asiye chez elle Ă  8 heures du matin. Nous sommes rentrĂ©s Ă  la maison en premier et il m’a dit ce que je devais obtenir. Comme la maison est un nouveau site, il y avait des dĂ©chets de construction et c’Ă©tait assez sale. Asiye a dit qu’il y avait beaucoup de travail Ă  la maison et que le nettoyage prendrait au moins deux jours.

Quand je suis allĂ© chercher ce qu’Asiye voulait, Asiye avait changĂ© ses vĂŞtements pour le nettoyage. Quand je suis arrivĂ©e, Asiye portait un short large, pas trop court, et un peu serrĂ© sur ses seins avec le ” Je suis lĂ !”Il y avait un chemisier qui te faisait dire. Quand j’ai vu Asiye comme ça, mĂŞme si elle avait son fils de 11 ans avec elle, j’ai pensĂ© Ă  des mĂ©faits et j’ai Ă©tĂ© provoquĂ©. En fait, je n’avais pas l’intention de m’arrĂŞter chez elle sauf pour laisser les matĂ©riaux et juste apporter de la nourriture et la ramener Ă  la maison le soir, quand j’ai vu Asiye comme ça, j’ai dĂ©cidĂ© de ne pas quitter la maison. Bien qu’Asiye ait dit qu’elle pouvait s’en occuper elle-mĂŞme, elle m’a permis de l’aider sur mon insistance et en utilisant les dĂ©chets de construction dans la maison comme excuse.

En fait, mon but Ă©tait d’avoir une petite conversation et d’essayer de l’impressionner plutĂ´t que de l’aider, et j’ai rĂ©ussi lĂ -dedans. Au cours de cette journĂ©e, j’ai tous les deux aidĂ© Asiye et j’ai eu une conversation très agrĂ©able. Alors que je m’adressais Ă  elle en tant que “sĹ“ur asiatique” ce jour-lĂ , elle a commencĂ© Ă  m’appeler “Mete” au dĂ©but, et vers la fin de la journĂ©e, avec chĂ©rie. Notre position, qui Ă©tait assez distante au dĂ©but, a commencĂ© Ă  devenir plus sincère après la progression de la conversation.

Il y avait mĂŞme des contacts physiques mineurs et des contacts innocents, et cela m’a profondĂ©ment provoquĂ©. C’est ainsi que nous avons passĂ© la journĂ©e, et juste au moment oĂą nous allions partir, ma mère et mon père sont rentrĂ©s Ă  la maison vers le soir. Plus tard, nos gens sont allĂ©s Ă  l’ancienne maison et j’ai laissĂ© Asiye et son jeune fils chez eux. J’ai dit que je viendrais le chercher le matin et nous sommes partis. J’Ă©tais heureuse quand je suis rentrĂ©e chez moi, mais je savais que je ne pourrais pas amener l’intimitĂ© au niveau que je voulais puisque Asiye viendrait avec son fils Murat demain. Cela m’a rendu misĂ©rable et dĂ©sespĂ©rĂ©. De plus, j’avais travaillĂ© si dur pour aider au nettoyage afin d’avoir une conversation que je mourais d’Ă©puisement. Mais j’attendais toujours avec impatience le matin.

Et enfin le matin est arrivĂ©. Me revoilĂ  devant la maison d’Asiye. J’attendais impatiemment l’arrivĂ©e d’Asiye. Peu de temps après, Asiye est arrivĂ© et est montĂ© dans la voiture. “Allez! Allons-y. Nous avons beaucoup de travail Ă  faire aujourd’hui.”dit-il. “OĂą est Murat?”J’ai demandĂ©. Il a dit que Murat ne voulait pas venir aujourd’hui, qu’il ne pouvait pas convaincre, et a dit: “Aujourd’hui, nous sommes seuls …”. Dès que j’ai entendu cela, j’ai appuyĂ© sur le gaz de peur que le garçon change d’avis au dernier moment et veuille venir. Je ne buvais pas. Aujourd’hui est mon jour de chance et je commençais Ă  sourire bĂŞtement juste parce que l’occasion se prĂ©sentait Ă  moi. “Tu as l’air très heureux aujourd’hui.”Il a dit et nous avons commencĂ© Ă  discuter dans la voiture. J’Ă©tais tellement heureux et plein d’espoir que je ne comprenais pas comment se passait la route de 20 minutes…

Nous Ă©tions Ă  la maison et Asiye est allĂ© Ă  l’arrière pour se changer et est revenu quelques minutes plus tard. Elle Ă©tait beaucoup plus sexy qu’hier. Les shorts courts et un peu amples d’hier ont Ă©tĂ© remplacĂ©s par des shorts plus Ă©troits et plus courts, et le chemisier serrĂ© mais un peu dĂ©cent d’hier a Ă©tĂ© remplacĂ© par un chemisier blanc, moulant et Ă  bretelles. Elle a dit que nous avons appris Ă  nous connaĂ®tre un peu maintenant, alors elle s’est habillĂ©e un peu plus confortablement aujourd’hui. Je le complimentais en lui disant qu’il Ă©tait très beau et que les jeunes filles ne pouvaient pas rivaliser avec lui.

Ce n’Ă©tait pas vraiment un compliment, ça avait vraiment l’air comme ça, ou du moins je le pensais parce que j’Ă©tais conditionnĂ©. Bien que la journĂ©e ait si bien commencĂ©, les adresses douces et sucrĂ©es qui ont commencĂ© vers la fin de la conversation d’hier ont de nouveau Ă©tĂ© remplacĂ©es par Mete aujourd’hui. De plus, elle agissait très froidement, essayant de ne pas trop parler. Je suis tombĂ© dans le dĂ©sespoir. Mais quand j’ai vu Asiye comme ça devant moi, j’Ă©tais encouragĂ© et j’essayais de pousser la sincĂ©ritĂ© beaucoup plus loin qu’hier.

Mon but Ă©tait d’impressionner Asiye le plus tĂ´t possible et elle voulait la mĂŞme chose que moi, Ă  savoir avoir des relations sexuelles. Jusqu’Ă  midi, je n’avais plus rien Ă  faire pour tempĂ©rer Asiye. Mais j’avais l’impression de me rapprocher de ce que je voulais. C’Ă©tait le moment d’agir. Pendant qu’Asiye essuyait les vitres, je tenais Asiye debout comme excuse pour qu’elle ne tombe pas. Bien sĂ»r, pendant que je le tenais, j’ai commencĂ© Ă  caresser lentement ses jambes sans me faire remarquer. Mais je vĂ©rifiais Asiye du coin de l’Ĺ“il au cas oĂą elle dirait quelque chose de mal. Voici ce que je voulais. Asiye n’a rien dit, comme si elle confirmait ce que je faisais.

Alors qu’Asiye terminait son travail et descendait les escaliers avec mon aide, j’ai attrapĂ© sa taille et l’ai tirĂ©e vers moi et j’ai immĂ©diatement pressĂ© ses lèvres contre les siennes. Mon cĹ“ur avait l’impression que ça allait s’arrĂŞter. Nous y Ă©tions, mais Asiye m’a soudainement poussĂ© et m’a dit: “Qu’est-ce que tu fais? Es-tu fou? Comportez-vous bien!”elle a commencĂ© Ă  me crier dessus. J’ai dit que j’Ă©tais très impressionnĂ© par lui et que je rĂŞvais de lui depuis hier. Asiye a continuĂ© Ă  parler avec colère et m’a menacĂ© en disant qu’elle ne ferait rien de stupide et que je devrais me dĂ©barrasser de ces pensĂ©es le plus tĂ´t possible, sinon elle irait immĂ©diatement tout raconter Ă  ma mère. D’un autre cĂ´tĂ©, j’essayais toujours de persuader Asiye et de lui dire Ă  quel point j’Ă©tais impressionnĂ© par elle et de lui faire des compliments.

Voyant qu’Asiye s’adoucissait un peu, je m’approchai Ă  nouveau et rapprochai mes lèvres des lèvres d’Asiye. Asiye restait lĂ , sans rĂ©pondre, mais cette fois elle ne rĂ©sistait pas non plus. Asiye s’est laissĂ©e Ă  moi et s’est tenue comme une idole. Pendant que j’embrassais Asiye comme une folle, j’ai commencĂ© Ă  lui caresser les seins d’une main. Le rebelle ne rĂ©pondit pas du tout, mais se mit lentement Ă  gĂ©mir. Et en le touchant, j’ai senti de tout mon ĂŞtre que ses mamelons devenaient durs. Après une minute ou deux, Asiye commençait Ă©galement Ă  rĂ©pondre.

Un baiser passionnĂ© s’ensuivit alors qu’Asiye commençait Ă©galement Ă  lui rendre la pareille. J’essayais d’attraper sa lèvre supĂ©rieure et il Ă©tait Ă  moi. Nos langues se touchaient, s’enchevĂŞtraient, devenaient presque une seule. Alors que nous continuions Ă  nous embrasser, j’ai mis une de mes mains dans son dĂ©bardeur, caressant et serrant ses seins. De temps en temps, je retirais ma main de ses seins et les glissais dans son short, caressant et doigtant sa chatte. J’ai trouvĂ© et caressĂ© son clitoris au toucher et j’ai senti son durcissement. Asiye a Ă©galement mis sa main dans mon pantalon, jouant avec ma bite durcie, me rendant encore plus excité…

Au bout d’un moment, Asiye a baissĂ© ma chemise et mon pantalon de ses propres mains et il ne me restait plus que mon boxer. J’ai enlevĂ© son chemisier et son soutien-gorge, et Asiye se tenait devant moi avec ses seins dressĂ©s. J’Ă©tendis nos vĂŞtements sur le sol comme un coussin et posai doucement Asiye sur elle. J’ai immĂ©diatement commencĂ© Ă  lĂ©cher et Ă  embrasser ses seins. De temps en temps, je mordais ses tĂ©tons et, d’une main, je continuais Ă  doigter sa chatte et Ă  caresser son clitoris.

J’ai continuĂ© Ă  embrasser, lĂ©cher et mordre mes dents, en commençant par son nombril, d’abord sur sa poitrine, puis sur son cou, ses lèvres et son oreille. Asiye, d’autre part, gĂ©missait lentement et continuait Ă  grogner indistinctement. Il Ă©tait Ă©vident qu’il s’amusait autant que moi. Et j’ai lentement commencĂ© Ă  baisser son short, puis j’ai rapidement enlevĂ© sa culotte. Et voici la chatte parfaite d’Asiye, imbibĂ©e de plaisir…

Tout en caressant la chatte d’Asiye, je l’embrassais et lui lĂ©chais les jambes et l’aine. Et finalement, mes lèvres et ma langue ont rencontrĂ© la chatte d’Asiye. Je lĂ©chais la chatte d’Asiye avec des fous, je l’embrassais et je faisais la moue. J’Ă©tais presque intoxiquĂ© par les liquides de plaisir provenant de la chatte d’Asiye. Je mettais quelques doigts dans la chatte d’Asiye et continuais Ă  stimuler son clitoris avec ma langue. Asiye hurlait, dĂ©lirant de plaisir. Bien sĂ»r, moi aussi. Asiye a dit: “Assez! Je ne peux pas supporter. Tu m’as dĂ©truit. Maintenant, colle cette bite Ă  toi!”elle a criĂ©, ce qui m’a excitĂ© encore plus. Ă€ la fin, Asiye a eu un orgasme hurlant et tremblant si elle ne jouait pas (et si elle le faisait, c’est une très bonne actrice).

Cet orgasme m’a procurĂ© autant de plaisir que je l’Ă©tais moi-mĂŞme. Après cet orgasme, Asiye s’est immĂ©diatement levĂ©e et a baissĂ© mon boxer. Et maintenant Asiye Ă©tait face Ă  face avec ma bite. Dès qu’il pose le boxeur, il dit: “Allez! Je te veux Ă  l’intĂ©rieur de moi. Tu m’as dĂ©truit!”il me provoquait. J’ai dit: “Maintenant, c’est Ă  ton tour. Prends ça dans ta bouche!” J’ai dĂ©clarĂ© que je voulais une fellation. Asiye a dit qu’elle ne l’avait jamais fait auparavant, qu’elle ne pouvait pas le faire. Je l’ai convaincu que c’Ă©tait très agrĂ©able pour nous deux, que nous ressentirions les mĂŞmes sentiments que nous avons apprĂ©ciĂ©s en lui lĂ©chant la chatte…

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

© 2024 Bei handelt es sich um einen kostenlosen Hostingservice für Pornofilme. Du kannst dir ein verifiziertes Benutzerkonto erstellen, um auf unsere Website Pornofilme in verschiedenen Formaten hochzuladen. Jedes Pornofilm, das du hochlädst, wird in maximal 5 Arbeitstagen bearbeitet. Du kannst außerdem unseren Einbettungscode verwenden, um unsere Pornofilme auf anderen Websites zu teilen. Auf wirst du außerdem exklusive Pornoproduktionen finden, die von uns selbst gedreht wurden. Durchstöbere all unsere Sexkategorien und entscheide dich für deinen Favoriten: Amateur-Pornovideos, Analsex, Große Ärsche, Freundinnen, Blondinen, Brünetten, etc. In den entsprechenden Rubriken auf unserer Website sind außerdem auch Pornofilme zum Thema Gays und Shemales zu finden. Das Anschauen der Pornofilme ist vollkommen gratis! offre un servizio gratuito di hosting per video porno. Puoi creare il tuo account utente verificato per caricare video porno sul nostro sito in diversi formati. Ogni video che caricherai verrà gestito entro 5 giorni lavorativi. Puoi anche usare il nostro codice embed per condividere i video su altri siti. Su troverai anche produzioni porno esclusive girate da noi. Naviga liberamente fra le sezioni categorizzate di sesso e scegli la tua preferita: amatoriale, anal, culone, fidanzate, bionde, more, ecc… Potrai anche trovare porno gay e video porno trans nelle rispettive sezioni del nostro sito. Tutti i video porno sono visibili gratuitamente! mobile-3 mobile-4 mobile-5 mobile-6 mobile-7 mobile-8 mobile-9 mobile-10 mobile-11 mobile-12 mobile-13 mobile-14 mobile-15 mobile-16 mobile-17 mobile-18 mobile-19 mobile-20 mobile-21 mobile-22 mobile-23 mobile-24 mobile-25 mobile-26 mobile-27 mobile-28 mobile-29 mobile-30 mobile-31 mobile-32 mobile-33 mobile-34 mobile-35 mobile-36 mobile-37 mobile-38 mobile-39 mobile-40 mobile-41 mobile-42 mobile-43 mobile-44 mobile-45 mobile-46 mobile-47 mobile-48 mobile-49 mobile-50 mobile-51 mobile-52 mobile-53 mobile-54 mobile-55 mobile-56 mobile-57 mobile-58 mobile-59 mobile-60 mobile-61 mobile-62 mobile-63 mobile-64 mobile-65 mobile-66 mobile-67 mobile-68 mobile-69 mobile-70 mobile-71 mobile-72 mobile-73 mobile-74 mobile-75 mobile-76 mobile-77